Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
LOADING

Type to search

podcast audio transformation-témoignage-dirigeant-rethink-and-lead

Paule Boffa-Comby - Chronique n°6 - Investir du temps pour ensuite en gagner

Avez-vous déjà tenté de tirer sur des fanes de carottes ou sur des têtes de poireaux pour qu’elles poussent plus vite ? En jardinier amateur ou avisé, vous savez que cela ne sert à rien d’autre que de risquer de déraciner une jeune pousse trop tôt !

Dans la même logique, pourquoi vouloir qu’un projet de transformation porte ses fruits avant même d’avoir donné l’opportunité à chacun de comprendre la raison du changement, la direction souhaitée et ce que l’on attendrait de lui ; voire de donner à chacun l’occasion d’enrichir le diagnostic de la situation -et donc la solution trouvée ?

En jardinier expérimenté, le leader avisé sait prendre le temps de placer les bonnes conditions afin qu’émergent la confiance et l’intelligence collective nécessaires pour que la récolte soit abondante et de bonne qualité : du soleil (la vision), de l’eau (le lien), une terre fertile (le cadre) et un binage régulier (l’autorité qui fait respecter le cadre).

Pour vous aider, voici quelques clés.

Clé n°1 : établir une vision partagée

Si beaucoup pensent encore que la vision est le signe distinctif du leader, les dirigeants qui misent sur le collectif pour réussir les transformations savent que leur vision gagne en puissance et en force motrice dès qu’elle est co-construite et partagée par le plus grand nombre. Les leaders collectifs n’hésitent pas à solliciter les avis_ y compris ceux qui divergent_ avec certes un cap clair mais sans idées préconçues.

Ils accordent le temps suffisant pour les équipes participent à élaborer la vision, la challenge, se l’approprie, l’enrichisse afin qu’elles s’y reconnaissent pleinement et s’engagent à la porter et à la mettre en œuvre concrètement jusqu’au succès collectif.

Clé n°2 : nourrir les relations

La confiance met du temps à se construire et se détruit en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, tout leader en a fait malheureusement l’expérience.

Le « leader collectif » porte une attention toute particulière à créer des espaces-temps d’échange de qualité – formels et informels – lors desquels chacun a le droit (et même le devoir) de partager librement son avis, ses idées, son talent pour faire avancer le collectif.

Et parce que chacun se sait alors écouté et entendu, pris en compte et reconnu pour ses spécificités et pour la valeur ajoutée qu’il apporte au projet, chacun est enclin à contribuer à hauteur de ce qu’il peut amener de meilleur.

Clé n°3 : Poser un cadre clair pour libérer l’agilité et l’innovation.

Contrairement à certaines idées reçues, un cadre clair, loin d’enfermer, constitue la condition sine qua none d’une collaboration efficace.

En s’assurant régulièrement que chacun sait ce qui est recherché, comment les différents acteurs interagissent entre eux, ce qui est attendu d’eux et ce qu’ils peuvent attendre des autres, à quel horizon de temps et avec quel niveau d’investissement préalable, le leader limite les malentendus, les enjeux de territoires et d’égos. Et il installe les conditions d’une collaboration fructueuse.

Ces 3 actes forts sont le sceau des leaders qui assoient leur autorité sur la confiance, la responsabilisation de leurs équipes, avec exigence et bienveillance.

Alors, vous aussi, choisissez d’investir consciemment du temps en amont pour bâtir les conditions d’une transformation réussie et gagner en pertinence, en impact et en capacité à mobiliser les différents acteurs.