Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
LOADING

Type to search

Le leadership selon Jean-Dominique SENARD – Les Echos – 7/02/19 (Valérie Landrieu)

Pour le nouveau président de Renault, la dynamique de la responsabilisation oblige dirigeants et managers à progresser eux-mêmes et à accepter l’idée qu’ils ne savent pas tout.

La nomination de Jean-Dominique Senard à  la présidence du groupe Renault, pour succéder à Carlos Ghosn,  consacrerait-elle une autre façon de diriger ? C’est en tout cas « un signe fort que les temps changent. Que d’autres types de leadership sont possibles, reconnus et même valorisés », estime Paule Boffa-Comby, qui accompagne entreprises et patrons sur des questions de collaboration et de confiance.  

Dans son ouvrage « Changez de Méthode ! » (ReThink & Lead Editions – 2018), qui vante les clefs de la réussite collective, la coach de dirigeants reprend un entretien qu’elle avait mené en 2015 avec le président du groupe Michelin, au cours duquel elle l’interrogeait sur la notion de « responsabilisation ». Jean-Dominique Senard y évoque les méthodes Michelin et y parle de ses convictions managériales, celles-là même qui lui valent l’image d’un patron sinon social, du moins porteur d’une conception progressiste de l’entreprise. A distance d’un exercice concentré des pouvoirs, comme celui qui est aujourd’hui dénoncé chez Nissan.  

Chaîne de délégation

« La dynamique [de la responsabilisation] oblige les managers à progresser eux-mêmes, à accepter l’idée qu’ils ne savent pas tout, que leurs équipes peuvent leur apporter énormément et que leur autorité grandira dans …

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *